Datacenter Marilyn : 100% Fibre, une 1ère mondiale

CELESTE fait le point sur la construction de son datacenter Marilyn en Seinte-et-Marne et annonce qu’il sera conçu à 100% en fibre optique, une première mondiale

Après avoir posé la première pierre de son datacenter Marilyn en octobre 2010, CELESTE dresse un bilan positif de l’avancement des travaux et confirme les délais de livraison fixés initialement.

Fibre optique
Concrètement, la mise en production est planifiée pour septembre 2011. Marilyn est un datacenter écologique haute densité de conception Tier IV. Sa forme verticale permet une circulation de l’air très facile. L’air frais sera aspiré au niveau du sous-sol, refroidira les machines et sera utilisé pour chauffer les bureaux. Le surplus d’air sera évacué par le toit. Cette conception verticale pour un datacenter est unique au monde.

C’est la première fois qu’un tel projet voit le jour, et cela a fait l’objet d’un dépôt de brevet. CELESTE annonce aujourd’hui une autre innovation : le câblage des réseaux du datacenter Marilyn est 100% en fibre optique. Contrairement aux autres datacenters, le câblage en cuivre a été proscrit. Ce choix stratégique s’explique par le fait que CELESTE fournit des offres très haut débit : 1G ou 10 Giga pour ses clients, qui peuvent être interconnectés avec des offres fibres optiques partout en France. Par ailleurs, le cuivre présente des inconvénients liés à son poids et à l’empreinte écologique causée par sa production et son retraitement.

Fort de ces caractéristiques différenciatrices, le datacenter Marilyn est sur le point de recevoir la labellisation European Code of Conduct. Cette certification de référence vient saluer l’engagement des opérateurs de data centers qui adoptent les meilleures pratiques en matière d’économies d’énergie. A quelques mois du lancement de Marilyn, CELESTE est également à la recherche de nouveaux collaborateurs comme des ingénieurs, techniciens réseaux, des câbleurs fibre optique…

Jouissant d’une reconnaissance internationale, le concept Marilyn sera présenté par Nicolas AUBE à l’occasion de différentes conférences : « Datacentres 2011 », les 5 et 6 mai ; ainsi que « Datacenter Dynamics, le 7 juin ». Il fait également l’objet d’une étude du Gartner Group. La commercialisation des 600 m2 de salles informatiques est en cours auprès des clients de CELESTE, mais aussi de nouveaux partenaires comme des sociétés de service en informatique ou des entreprises d’infogérance, séduits par l’offre couplée Datacenter + fibre 1G qui leur ouvre de nouvelles perspectives.

Datacenter Marilyn : 100% Fiber, a first in the world

CELESTE an update on the construction of its datacenter Marilyn Seinte-et-Marne and announces that he will be designed to 100% optic fiber, a world first

After laying the foundation stone of its datacenter Marilyn in October 2010, CELESTE gives a positive assessment of the progress and confirm the delivery initially set.

Fibre optique
Concretely, the start of production is planned for September 2011. Marilyn is a high density design Tier IV datacenter ecological. Its vertical shape allows air circulation easy. The fresh air will be drawn at the basement, cool machines and will be used to heat offices. Excess air escapes through the roof. This vertical design for a data center is unique in the world.

This is the first time such a project was born, and that has been the subject of a patent. CELESTE today announced another innovation : network cabling datacenter Marilyn 100% optic fiber. Unlike other datacenters, copper cabling was outlawed. This strategic choice is explained by the fact that CELESTE provides offers very high speed : 1G ou 10 Giga for clients, that can be interconnected with fiber optic deals across France. Furthermore, copper has drawbacks related to its weight and footprint caused by its production and reprocessing.

With these differentiating characteristics, Marilyn datacenter is about to receive the certification European Code of Conduct. This certification reference greets engagement data center operators who adopt best practices in energy savings. A few months before the launch of Marilyn, CELESTE is also looking for new employees such as engineers, network technicians, of fiber optic cable manufacturers …

Enjoying international recognition, Marilyn concept will be presented by Nicolas DAWN at various conferences : “Datacentres 2011″, the 5 and 6 more ; as “Datacenter Dynamics, the 7 June”. He is also the subject of a study by Gartner Group. Marketing 600 m2 computer room is underway with customers CELESTE, but also new partners such as service companies or IT outsourcing companies, seduced by the offer coupled Datacenter + 1G fiber which opens up new perspectives.

Pour évaluer la sécurité d’un datacenter

La sécurité d’un datacenter, c’est la sécurité de vos données ou de celles vos clients. Ne vous laissez pas abuser par des prétextes sécuritaires, souvent marketing d’ailleurs, pour éviter les questions sur les conditions réelles d’exploitation et de maintenance des sites de votre hébergeur.

Les centres de données sont les usines des temps modernes. Ils hébergent Internet : les sites web, les emails, les données et les photos des particuliers ; mais également les données des entreprises. A l’heure de la centralisation de l’informatique et du cloud computing, ils deviennent la clé de voûte de l’économie numérique. Une panne d’un datacenter, et des milliers de personnes peuvent être privées de réseau, de téléphone, d’emails ou de données.
Pour autant, on ne connaît pas bien leur sécurité. Souvent sous prétexte de confidentialité, certains exploitants de datacenters communiquent peu d’information sur leur architecture thermique, électrique, et sur les pannes rencontrées. Cette communication est plutôt faite par les utilisateurs qui ont à souffrir d’une interruption de service. Il n’existe pas de norme définissant la sécurité d’un datacenter.

Des critères basés sur l’architecture des datacenters permettent à un organisme privé, l’Uptime institute, de classifier les datacenters. Ils sont catégorisés de « Tier I » à « Tier IV ». Toutefois, ces catégories sont souvent utilisés à tort et sans contrôle par les concepteurs de datacenters. De surcroît, elles ne tiennent pas compte des nouvelles configurations des datacenters et des processus d’exploitation.

Afin de connaître la sécurisation de son datacenter, voici quelques questions de base qu’il nous paraît utile de poser à son hébergeur :

La sécurité thermique est souvent l’élément le plus négligé, et il est à l’origine de nombreuses pannes. Pour un datacenter de 1 MW de puissance informatique, si le système de refroidissement ne fonctionne plus, c’est 1 MW de chaleur qui s’accumule et fait monter la salle en température. Comment sont refroidies les machines ? Est-ce par un système de circulation d’eau glacée dans un faux-plancher ? Est-ce de l’eau glacée directement dans les machines ? Est-ce de l’air recyclé et climatisé ? Du refroidissement par l’air ambiant ? Quelles sont les plages de température extérieure pour lesquelles le système est conçu ? Que se passe-t-il en cas de fuite d’eau si l’eau est utilisée ?

Il est nécessaire de contrôler la tolérance aux pannes de ce système de refroidissement. Le réseau est-il doublé ? Les unités de production de froid sont-elles redondées ?

– La sécurité électrique doit être examinée depuis la haute tension jusqu’aux serveurs informatiques. De combien de sources électriques haute-tension votre datacenter dispose-t-il ? les câbles haute-tension sont-ils doublés, sur deux parcours différents ? Un risque d’incendie existe sur  les transformateurs haute-tension : sont-ils protégés contre l’incendie ? Sont-ils doublés ? De nombreux datacenters n’ont qu’un seul tableau général basse tension : est-ce le cas du vôtre ? Les salles informatiques sont-elles protégées des micro-coupures électrique ; c’est-à-dire est-ce que les onduleurs sont utilisées en permanence ? Quelles sont les procédures de maintenance et d’entretien des systèmes de stockage d’énergie, comme par exemple les batteries ? Comment les groupes électrogènes sont-ils dimensionnés ? Peuvent-ils secourir tout le datacenter ou uniquement la puissance de l’informatique ? Quelle est la réserve de carburant disponible ?

Au niveau des baies électriques, combien de sources électriques sont distribuées ? S’agit-il de phases différentes de la même voie, ce qui ne représente pas une sécurisation ; ou bien de voies produites par des onduleurs distincts ? Les serveurs informatiques sont-ils branchés sur deux sources distinctes ?

– Les réseaux de fibre optique des datacenters doivent également être sécurisés. Combien d’adductions en fibre optiques sont présents ? Les chemins de fibre optique sont-ils disjoints de bout en bout : dans la rue et dans le bâtiment ? des points de présence opérateur jusqu’au baies des clients ?

D’autres éléments de sécurité peuvent être examinés : contrôle d’accès, vidéo-surveillance, détection d’incendie, extinction automatique d’incendie. Un élément capital est aussi la présence de personnel sur le site : agents de sécurité, mais aussi personnel de maintenance, soudeurs de fibre optique, techniciens réseaux et systèmes. Les procédures de mise en production, maintenance, SAV, astreinte doivent être clairement définies et appliquées. Pour avoir des indications sur la qualité de l’exploitation, une visite est utile : le site doit être propre et des cartons vides ne doivent pas se trouver dans les salles. Les portes d’accès aux salles et aux baies doivent être fermées, le câblage bien ordonné et étiqueté. Les salles, baies et locaux techniques doivent être clairement repérés.

On ne peut jamais être certain qu’un incident ne se produira pas dans un datacenter. Cependant il est tout à fait indispensable d’être très exigeant vis-à-vis de son hébergeur en termes de sécurité, disponibilité et conditions d’exploitation. La sécurité ne consiste pas à se murer dans des sous-terrains et prétexter le secret professionnel. La sécurité c’est avant tout une question de moyens et de processus mais aussi d’information claire et transparente vis-à-vis de ses clients.

To assess the safety of a data center

The security of a datacenter, is the security of your data or those customers. Do not be fooled by security pretexts, marketing often also, to avoid questions about the real conditions of operation and maintenance of your site hosting.

Data centers are the factories of modern times. They host Internet : websites, les emails, data and photographs of individuals ; but also corporate data. At the centralization of IT and cloud computing, they become the backbone of the digital economy. A failed datacenter, and thousands of people may be deprived of network, Phone, emails or data.
For all that, we do not know well their security. Often under the guise of confidentiality, some operators of data centers provide little information on their thermal architecture, electric, and failures encountered. This communication is rather made by users who have to suffer an outage. There is no standard defining the security of a datacenter.

Criteria based on the architecture of datacenters enable a private, l’Uptime institute, classify datacenters. They are categorized as « Tier I » to « Tier IV ». However, these categories are often used wrongly and without control by designers datacenters. Furthermore, they do not take into account new data center configurations and operating process.

To know the security of its datacenter, Here are some basic questions that it seems useful to ask their host :

Thermal safety is often the most overlooked element, and it is the cause of many failures. For a datacenter 1 MW computing power, if the cooling system stops working, this is 1 MW heat that builds up and raises the room temperature. How are cooled machines ? Is it a system of chilled water circulation in a false floor ? Is this ice water directly in the machines ? Is this recycled air conditioning and ? Cooling by ambient air ? What are the beaches outside temperature for which the system is designed ? What is happening in case of leakage of water if the water is used ?

It is necessary to check the fault tolerance of the cooling system. The network is it doubled ? Production units of cold are they redundant ?

– Electrical safety must be examined from the high voltage to the computer servers. How high-voltage electrical sources your datacenter he has ? high-voltage cables are they doubled, on two different courses ? A risk of fire exists on the high-voltage transformers : are protected against fire ? Are they lined ? Many data centers have only one general low voltage switchgear : Is this the case with your ? Computer rooms are they protected electrical brownouts ; that is to say is that the inverter is used continuously ? What are the procedures and maintenance of energy storage systems, Batteries such as ? How gensets been dimensioned ? Can they rescue all the datacenter or only the power of the computer ? What is the fuel reserve available ?

At electrical bays, how many power sources are distributed ? Is it different phases of the same channel, which is not a security ; or channels produced by separate inverters ? Computer servers are they connected to two separate sources ?

– The fiber-optic networks data center must be secure. How many conveyances optical fiber are present ? The optical fiber paths they are disjoint from one end : in the street and in the building ? points of presence until berries operator customers ?

Other security features may be considered : access control, video surveillance, fire detection, automatic fire extinguishing. A key element is the presence of staff on site : Security Officers, but also maintenance personnel, welders fiber, network and systems technicians. Procedures put into production, maintenance, SAV, penalty must be clearly defined and applied. For information on the quality of operations, a visit is helpful : the site must be clean and empty boxes should not be located in rooms. The access to the rooms and bays doors must be closed, well ordered and labeled wiring. Rooms, berries and technical areas must be clearly marked.

You can never be certain that an incident will not occur in a datacenter. However, it is quite essential to be very demanding vis-à-vis its host in terms of safety, availability and operating conditions. Safety is not to be walled in underground and excuse solicitor. Safety is first and foremost a question of resources and processes but also clear and transparent vis-à-vis its customers’ information.