Vue d'architecte du datacenter Marilyn

Vers un nouveau type de datacenter vert

Lancement d’un data-center nouvelle génération : Marilyn

Vue d'architecte du datacenter Marilyn

CELESTE et ENIA Architectes signent un brevet commun pour un data-center nouvelle génération moins consommateur d’énergie. Le premier prototype exploité par CELESTE verra le jour à Marne-La-Vallée en juin 2011.

Fournisseur d’accès Internet pour les entreprises, CELESTE s’est associé avec ENIA Architectes pour développer son nouveau concept de data-center. L’association des deux acteurs s’est concrétisée par un brevet et le projet d’un data-center à Champs-sur-Marne, au centre du futur cluster de l’Est de l’Ile-de-France.

CELESTE et son agence ont su créé l’événement avec ce projet, innovant tant au niveau technique qu’architectural. En effet, le marché des data-centers s’avère vieillissant et peu adapté aux contraintes écologiques de consommation électrique en termes de climatisation pour le refroidissement des salles informatiques. De plus, l’explosion des demandes d’hébergement et d’offres virtualisées implique une pénurie des disponibilités notamment en Ile-de-France.

L’innovation principale de ce projet repose sur la construction verticale du bâtiment. Le data-center fonctionnera en «free-cooling» total avec l’utilisation de l’air extérieur pour rafraîchir les salles serveur. Celles-ci aménagées sur cinq niveaux profiteront d’un effet de tirage naturel et d’une optimisation des rendements aérauliques.

Le gain en consommation électrique totale est estimé à près de 35 %, soit une économie d’environ 6 GWh par an par rapport à un data-center traditionnel. Cette économie représente  la consommation annuelle d’un bâtiment de bureaux classique de 150 000 m² et permet de limiter le rejet de CO2 dans l’atmosphère de 540 tonnes.

Outre les économies d’énergie, cette disposition verticale permet une organisation optimisée du data-center et une limitation des besoins de surface au sol. Cette caractéristique rend ainsi possible une implantation en milieu urbain. Du coup, le coût unitaire au kVA de baie installée dans ce type d’installation est divisé de moitié.

Prévu pour accueillir le siège social et le data-center de CELESTE, le projet est basé sur une surface de totale de 1800 m2. Implanté sur rue, au sein de la Cité Descartes à Champs-sur-Marne, le bâtiment de bureaux se prolongera en deux tours informatiques positionnées à l’arrière de la parcelle en une figure cohérente.

Caractéristiques du projet Data-center
•    1800 m² de shon (900 m² de siège social et 600 m² de centre informatique)
•    Capacité : 200 baies de 5 kVA moyen par baie en première phase.
•    Maître d’ouvrage : CELESTE
•    Maître d’œuvre- architecte : ENIA Architectes
•    BET sous traitants :
– Courants forts et faibles, plomberie, structure, VRD : IOSIS
– CVC : APIS
– Economie : 12 ECO
– Acoustique : LASA

Soutenu par la région lle-de-France, ce projet verra le jour en septembre 2011 mais suscite déjà de nombreux intérêts en France et à l’étranger compte-tenu de ses avantages économiques et écologiques.