Datacenter : pérennisez vos services externalisés

Les datacenters sont  les nouvelles banques du XXI° siècle. Bien choisir son fournisseur est donc crucial, notamment en termes de pérennité. Voici quelques clés de sélection

Les datacenters sont des centres dans lesquels les entreprises externalisent parfois « physiquement » leurs serveurs mais toujours leurs données. C’est donc une part de savoir-faire et de leur patrimoine que les entreprises confient à un tiers de confiance. De plus, pour les services informatiques, les opérations d’externalisation peuvent exiger une préparation assez lourde et générer des coûts non négligeables : déménagement, reconnexion des serveurs, validation etc… Déménager ses serveurs ou ses données sont donc des projets impactant Il s’avère préférable de bien choisir son datacenter dans une perspective à moyen terme. Du coup, la notion de pérennité devient très importante.

C’est justement sous la terminologie de pérennité que se cache une énorme ambiguïté.  Aujourd’hui, le réflexe est d’amalgamer la pérennité d’un datacenter avec celle de matériels informatiques classiques ou des fournisseurs qui les délivrent. Il faut reconnaitre que par le passé,  les clients ont bien été « éduqués » par les professionnels du marché. Par exemple combien de sociétés se sont trouvé désemparées suite à la disparition des offres de leurs  fournisseurs : arrêt du support de l’OS  (Operating Système) ou disparition de la gamme de serveurs qu’elles utilisaient… Face à ce rique,  le refuge  a été de sélectionner des fournisseurs ayant « pignon sur rue ». Faute d’avoir une solution pérenne, le client  garde au pire l’assurance de conserver le même interlocuteur et au mieux l’espoir de ne pas être le seul dans cette situation afin de mieux se faire entendre…

Ce scénario  ne s’applique  pas du tout  pour le marché du datacenter. Les contrats d’hébergement ont la particularité d’être bornés dans le temps. Ils ont une date de début mais surtout une date de fin.  Ainsi un client  peut  dans un délai de deux ou trois mois se retrouver « à la rue » sans le moindre recours contractuel.  Les fournisseurs d’hébergement ont donc le privilège de pouvoir «sélectionner» ses clients en renouvelant ou non leur bail de location. Ils peuvent choisir leurs clients selon leurs critères. Le besoin de  pérennité de l’entreprise est donc soumis à la décision du fournisseur.

Alors que doit faire l’entreprise : s’engager sur des durées de contrats très longues ou renoncer à l’externalisation ? Ces choix ne sont pas réalistes. La gestion d’un système d’information est trop imbriquée dans la compétitivité d’une entreprise. Il n’y a pas de solution miracle,  mais seulement  une démarche reposant sur la réduction des risques. Voici quelques critères que nous vous conseillons de prendre en compte. Ils reposent sur la notion de «proximité». Non pas la proximité physique mais une proximité de gestion qui peut se structurer autour de 3 axes :

  1. La  « proximité » du management
    Les décisionnaires du fournisseur sont-ils accessibles ? Vous connaissent-ils en tant que client ?
  2. La  » proximité » de la stratégie du fournisseur
    Est-elle fixée  à  10 000 km d’ici ? Le client est-il noyé dans le « camembert »  de secteur d’activités non stratégique ?
  3. La « proximité » de la vision d’un client
    Quelle est la segmentation de la clientèle du datacenter : gold, silver ? Dans quelle catégorie se ranger pour quels niveaux de service ?
  4. La « proximité » de l’approvisionnement
    La pérennité d’un Datacenter, c’est aussi le fait que ses infrastructures assurent la croissance des besoins en énergie et en refroidissement dans le futur. Si celui-ci est déjà saturé, il ne pourra pas absorber la croissance de ses clients et devra en résilier une partie.

Dans le monde de l’hébergement et des datacenters, la pérennité est plus complexe qu’elle n’ y paraît au premier abord. Les entreprises ont donc intérêt à étudier l’évolution de ses fournisseurs dans les années à venir tant au niveau de ses capacités de production que de son actionnariat ou encore de sa stratégie de développement commercial. Et de choisir des fournisseurs fiers de leurs clients !

François Barre, ingénieur commercial Datacenter