Articles

La qualité d’un datacenter est liée à l’optimisation de sa consommation électrique

Même si les exploitants s’en défendent, l’augmentation des tarifs de l’énergie électrique a remis «à plat» le mode de fonctionnement traditionnel  des datacenters.

Initialement pour des raisons de délais de mise sur le marché et d’économie d’investissement, le concept du datacenter restait calqué sur celui des  salles informatiques. Les investissements étaient focalisés sur les équipements  techniques : climatiseurs, transformateurs électriques, onduleurs…et leurs back-ups. Pour les bâtiments, le modèle était  la réfection d’espace «bureaux ».

Cette approche a depuis quelques années dépassé ses limites, et ce pour plusieurs raisons :

Le trop faible rendement électrique de ces installations

Rappelons ici les exigences d’un datacenter en d’énergie électrique. Pour délivrer une alimentation de 1kVA aux serveurs hébergés, il fallait compter 1kVA supplémentaire pour la climatisation et le double pour chacun de leur système de sécurisation. Donc une baie de 10 kVA impliquait une disponibilité de 40 kVA.

Le coût de cette énergie électrique

Initialement ce coût était insignifiant, mais depuis maintenant quelques années nous assistons à une augmentation annuelle et continuelle entre 5 et 7 % de cette énergie dans le monde : c’est-à-dire qu’en 4 ans le prix  du Kilowatt « a pris » plus de 25 % d’augmentation, et tout laisse à penser que cette escalade va continuer (Source Reuters).

Qualité de service garantie dans le temps

Par définition, l’hébergement de serveurs est une démarche qui s’inscrit dans la durée. Pour un opérateur de Datacenter cela signifie qu’il doit calculer son budget de fonctionnement  pour plusieurs années, alors que plus grand montant échappe entièrement à son contrôle : le coût de Kilowatt.
Dans ce contexte,  pour maintenir en condition opérationnelle leurs offres,  les opérateurs de datacenter n’ont que deux solutions: soit ils augmentent régulièrement leurs tarifs pour absorber cette inflation, soit ils «rognent» sur d’autres dépenses  en  acceptant de dégrader la qualité de leurs services d’hébergement. La première approche étant généralement contractuellement impossible, il ne reste que la seconde. Il est paradoxal de constater que c’était justement pour éviter cette dégradation de la qualité de l’environnement de ses serveurs que le client  avait choisi d’externaliser ses serveurs dans un centre informatique professionnel.
Ne soyons pas défaitistes, car non seulement des solutions existent et elles sont même déjà commercialisées. Leurs implémentations ont permis de générer des économies d’énergie conséquentes pour une même capacité d’hébergement grâce à :

  1. La refonte des procédés de refroidissement des datacenters avec l’utilisation de ressources moins onéreuses, les ressources naturelles comme l’air ambiant avec le free-cooling
  2. L’utilisation d’onduleurs à inertie à la place de batteries (moins consommateur d’énergie électrique pour leur maintien en condition opérationnelle)
  3. Une optimisation de l’utilisation de certains équipements par la mutualisation de leur fonction pour tout le Datacenter

En résumé, nous pouvons considérer que pour un client le gage de la qualité d’un datacenter est sa capacité à optimiser l’utilisation de l’énergie électrique pour l’hébergement de serveurs informatiques.

François Barre
Ingénieur Commercial Datacenter CELESTE

The quality of a datacenter is related to its power consumption optimization

Even if operators defend, the increase in electricity tariffs handed ‘flat’ traditional operation of data centers.

Originally for reasons of deadlines for placing on the market and economy of investment, the concept of the datacenter was modelled on that of the computer rooms. Investments were focused on technical equipment : air conditioners, electrical transformers, UPS… and their back-ups. For buildings, the model was the rehabilitation of space « offices »..

This approach has for some years exceeded its limits, and this for several reasons :

Too low electrical performance of these facilities

Recall here the requirements of a datacenter in electric power. To deliver power from 1kVA to hosted servers, It took additional 1kVA for air conditioning and double for each of their security system. Therefore a Bay of 10 kVA implied availability of 40 kVA.

The cost of this electric energy

Initially this cost was insignificant, but now a few years we are seeing an increase in annual and continuous between 5 and 7 % of this energy in the world : that is, in 4 years price per Kilowatt «took» more 25 % increase, and everything suggests that this escalation will continue (Source Reuters).

Quality of service guarantee in time

By definition, hosting servers is an approach that fits in the duration. For a Datacenter operator it means it must calculate its operating budget for several years, While most large amount was entirely outside its control : the cost of Kilowatt.
In this context, to maintain in operational condition their offerings, datacenter operators have only two solutions: either they regularly increase their rates to absorb this inflation, either they « are cutting back » on other expenses by agreeing to degrade the quality of their hosting services. The first approach is generally contractually impossible, It is only the second. It is ironic that it was precisely to prevent this degradation of the quality of the environment of its servers that the client has chosen to outsource its servers in a professional data center.
Let us not defeatist, because not only solutions exist and they are already marketed. Their implementations to generate substantial energy savings for a same accommodation capacity thanks to :

  1. The redesign of the cooling processes of data centers with the use of less expensive resources, natural resources as ambient air with free-cooling
  2. The use of inverters to inertia instead of batteries (less consumer of electric power for their maintenance in operational condition)
  3. An optimization of the use of certain equipment by the pooling of their function for the data center

In summary, We can consider that for a client the guarantee of the quality of a data center is its ability to optimize the use of electric power for computer servers hosting.

François Barre
Ingénieur Commercial Datacenter CELESTE

Capsule Technologie choisit Marilyn pour l’hébergement de ses données

Pour répondre aux enjeux de haute-disponibilité et de sécurité du stockage de ses données, Capsule Technologie a fait le choix d’externaliser son infrastructure de production au sein du Datacenter de CELESTE, Marilyn.

Leader mondial en solutions de connectivité des appareils biomédicaux au SIH, le groupe Capsule Technologie répond à une problématique croissante des établissements hospitaliers : la documentation du Dossier Patient Informatisé et des Dossiers de Spécialités. Les options de connectivité s’appliquent à l’ensemble des services de l’hôpital, qu’il s’agisse des environnements de soins critiques (soins intensifs, bloc opératoire…), de soins généraux (services de chirurgie, services de médecine…) ou encore des urgences.

Les éléments clés de la solution Capsule, le logiciel de connectivité DataCaptor™ et la plateforme Capsule Neuron™, en font une solution orientée patient qui s’intègre parfaitement avec les technologies et les infrastructures en place tout en améliorant considérablement les méthodes de travail des soignants.

Afin de répondre aux problématiques croissantes d’espace de stockage liées à l’essor exponentiel du groupe à l’international, et notamment en France et aux Etats Unis (80% de CA supplémentaire chaque année, et multiplication des effectifs par 2 en deux ans), Capsule a décidé d’externaliser son infrastructure de production au sein du Datacenter de CELESTE, à Champs sur Marne. En effet, le maintien des infrastructures devenait trop contraignant, coûteux et sujet à des pannes répétitives.

Au-delà de la proximité géographique entre Capsule France et CELESTE, le site Marilyn a été avant tout choisi sur des critères de développement durable et d’innovation. En effet, de conception TIER IV avec une chaîne électrique entièrement doublée, Marilyn propose un niveau de disponibilité de 100%. De plus, la sécurité du site est renforcée par de nombreux moyens techniques et humains : accès biométrique, caméras de surveillance, contrôle anti-intrusion ou gardiens, sans évoquer les procédures de gestion du site.

Afin de renforcer la haute disponibilité de l’infrastructure, les deux centres informatiques CELESTE et Capsule sont reliés par un Lan To Lan (interconnexion) sécurisé reposant sur deux liens en fibre optique 1 GIGA. De plus, les deux datacenters sont connectés en double adduction passant par deux chemins différents.

Compte-tenu de l’étroite collaboration entre les deux sociétés, de nombreuses évolutions et services sont envisagés pour faire migrer ce projet vers des problématiques produits de Capsule.

« Le choix de CELESTE est un choix stratégique pour Capsule » déclare Marc DIZIEN, Directeur des Systèmes d’Informations Global chez Capsule, « outre les problématiques de stockage, de maintenabilité et d’évolution des infrastructures existantes de Capsule, nous comptons bien répondre à celles de nos clients : les établissements hospitaliers. En effet, la sensibilité du traitement et de la sécurisation des données patients est telle que l’orientation vers des spécialistes de l’hébergement sécurisé s’avère incontournable. » Conclut-il.

A propos de Capsule

Capsule est le leader mondial en solutions de connectivité biomédicale. Les produits matériels et logiciels innovants de Capsule permettent d’automatiser et d’améliorer les processus infirmiers en reliant les appareils biomédicaux au Système d’Information dans l’ensemble de l’hôpital.

Les établissements de soins utilisant le dossier médical informatisé et d’autres solutions logicielles métier peuvent facilement et rapidement mettre en place l’offre Capsule. Elle est indépendante vis-à-vis des fournisseurs d’appareils biomédicaux, modulaire et extensible à souhait et permet de réduire les coûts, d’augmenter la productivité et d’améliorer la qualité des soins.

La solution de Capsule présente un autre avantage majeur : elle s’intègre parfaitement aux technologies et aux méthodes de travail déjà en place dans l’hôpital. Fondée en 1997, la société a établi au fil des ans de nombreux partenariats avec les principaux fabricants d’appareils médicaux et fournisseurs de systèmes d’information. La solution Capsule est installée dans plus de 1100 hôpitaux répartis dans plus de 35 pays.

Vue d'architecte du datacenter Marilyn

Towards a new type of green datacenter

Launch of a new generation data center : Marilyn

Vue d'architecte du datacenter Marilyn

CELESTE ENIA Architects and sign a joint patent for a new generation data center consumes less energy. The first prototype operated by CELESTE will emerge in Marne-La-Vallée in June 2011.

ISP for businesses, CELESTE has partnered with ENIA Architects to develop its new concept of data center. The combination of the two players has led to a patent and the project of a data center in Champs-sur-Marne, at the center of future cluster Eastern Ile-de-France.

CELESTE and its agency knew created the event with this project, innovative both technically and architecturally. Indeed, the market for data centers proves unsuited to age and ecological constraints in terms of power consumption of air conditioning for cooling computer rooms. In addition, the explosion of accommodation and offers virtualized applications implies a lack of availability including Ile-de-France.

The main innovation of this project is based on the vertical building construction. The data center will operate in total « free-cooling » with the use of outside air to cool server rooms. These built on five levels will benefit from a natural draught and an optimization of the aeraulic yields effect.

The gain in total power consumption is estimated at around 35 %, a saving of about 6 GWh per year compared to a traditional data-center. This saving represents the annual consumption of a classical building offices 150 000 m² and limits the release of CO2 into the atmosphere 540 tonnes.

In addition to energy savings, this vertical arrangement allows an optimized organization of data center needs and limitations of floor. This feature makes thus possible implantation in urban areas. The coup, the unit cost to the kVA of Bay installed in this type of installation is divided in half.

Designed to accommodate the headquarters and data center CELESTE, draft is based on a total surface of 1800 m2. Located on street, within the Cité Descartes Champs-sur-Marne, office building will continue in two computer towers positioned at the rear of the plot in a coherent Figure.

Features Data-center project
1800 m² de shon (900 m² of office and 600 computer centre m²)
• equip : 200 recall the 5 Average kVA bay first phase.
• Client : CELESTE
• Project– architect : ENIA Architectes
• BET subcontractors :
– High and low voltage, plumbing, structure, VRD : IOSIS
– CVC : APIS
– Economy : 12 ECO
– Acoustic : LASA

Supported by the Region Ile-de-France, this project will be launched in September 2011 but has already attracted many interests in France and abroad in view of its economic and environmental benefits.